French Dutch English German Italian Russian Spanish

Actualités

Accueil Actualité Actualité Attaque au Super Sauze le 22 juillet

Attaque au Super Sauze le 22 juillet

Nouveau carnage : 74 brebis tuées, 30 disparues

Attaque-23-juillet-2011-super-sauze-2
Les carcasses de brebis devant le restaurant La Cabane à Jo
photographiées par les touristes - Photo E&M

Dans la nuit de vendredi 22 au samedi 23 juillet, un troupeau parqué sur la commune d’Enchastrayes a été attaqué à quelques centaines du mètres de la « Cabane à Jo », restaurant situé à 2000m d’altitude bien connu des touristes fréquentant la station de ski du Super Sauze. 11 brebis ont été mordues et 63 autres ont été tuées lors de cette attaque alors que le troupeau était contenu derrière une clôture électrifiée et que le berger dormait dans une cabane située juste à côté. Son intervention au moment de l'attaque a permis d'éviter un bilan encore plus lourd.

Le constat de l’attaque a été dressé sur place par les gardes assermentés du Parc du Mercantour en présence de l'un des propriétaires du troupeau, Mme Hélène Caire, d’Enchastrayes. Le troupeau était monté la veille sur ces terrains loués par la commune à l’éleveur. L’attaque a donc eu lieu la première nuit. Les gendarmes du PGHM se sont chargés de sortir les brebis du ravin où elles étaient allées s’entasser.

Le bilan pourrait s’alourdir dans les prochaines heures, les bêtes s’étant éparpillées dans la montagne. L’une d’entre elles, la patte coupée à la hauteur de la cuisse, est allée se réfugier juste derrière la Cabane à Jo, se vidant dans son sang.

Le spectacle des carcasses disséminées jusque devant le restaurant a été pris en photos par les touristes venus déjeuner le samedi midi. Une scène qui a provoqué la colère et l'inquiétude du maire d’Enchastrayes, M. Albert Olivero.

Le maire s’était immédiatement rendu sur place, dès 6 heures du matin, pour organiser l’évacuation des bêtes. Il affirme que 400 bêtes ont été tuées en 15 jours dans le secteur. Une situation qu’il considère comme « insupportable ».

Une réunion de l'association Eleveurs et Montagnes a eu lieu le soir même en mairie de Méolans. Une autre réunion est prévue en sous-préfecture de Barcelonnette début août. Une réunion des élus de la vallée de l'Ubaye et des éleveurs consacrée au  loup se tiendra à la CCVU, le 2 août prochain. Un tir de prélèvement pourrait être organisé.