French Dutch English German Italian Russian Spanish

Actualités

Accueil Actualité Actualité Groupe National Loup du 21 avril 2015

Groupe National Loup du 21 avril 2015

Communiqué de l'association Eleveurs et Montagnes du 22 avril 2015

Groupe National Loup du 21 avril 2015

 

Les représentants des éleveurs présents au Groupe National Loup, à Lyon, mardi 21 avril, ont unanimement refusé l’augmentation des indemnités proposée par l’Etat après des attaques de loups dans les parcs nationaux, rappelant que ce n’est pas d’argent dont les éleveurs ont besoin mais bien de mesures concrètes pour réduire la pression de la prédation.

Lors du Groupe National Loup du 21 avril 2015, les représentants des associations et syndicats d’éleveurs présents à Lyon, ont pour la première fois unanimement refusé de voir augmenter les indemnités versées lors des attaques de loups dans les parcs nationaux. L’association Eleveurs et Montagnes se félicite de la position commune de la profession. « Ils ont voulu acheter notre silence mais nous avons tous refusé en bloc. Aujourd’hui, nous ne voulons pas plus d’argent, nous voulons retrouver notre tranquillité !», a souligné Yves Derbez, président d’Eleveurs et Montagnes.

La mesure 323C couvrait 80% des pertes dues aux attaques en cœur de parc et la proposition de l’Etat était d’indemniser les pertes à 100%. « Il ne doit pas y avoir de différence entre les hommes et selon les secteurs », insiste E&M.

Les années passent et la prédation augmente sans que rien ne soit fait pour enrayer la prolifération des loups. « L’Etat joue la montre. Il nous propose encore de créer de nouveaux groupes de travail, constate Yves Derbez. Il faut arrêter ça. Nous ne savons plus quoi dire aux éleveurs qui subissent des attaques incessantes. » Sur le volet juridique, rien n’avance non plus. « Pour modifier la directive Habitat, on nous explique qu’il faudra du temps et que ce sera difficile, commente le président d’E&M. Mais ça, on le savait déjà ! »

Le prochain GNL est prévu pour le mois de mai.