French Dutch English German Italian Russian Spanish

Actualités

Accueil Actualité Actualité 05 - une cellule pyschologique pour éleveur en détresse ?

05 - une cellule pyschologique pour éleveur en détresse ?

Le préfet des Hautes-Alpes est actuellement lancé dans une tournée départementale de visites d'exploitations agricoles. « Sans l'agriculture de montagne, les Alpes seraient défigurées », indique-t-il, en rappelant que le département bénéficie en la matière de 45 millions d'euros d'aides par an. Concernant le loup, il constate une régression du nombre d'attaques par rapport à la même époque l'an dernier (mais l'estive a été plus tardive). Mais il indique qu'il utilisera toute la palette d'actions à sa disposition pour limiter les attaques. Et envisage même d'activer une cellule psychologique si une situation de détresse est détectée chez les éleveurs ou les bergers".

De son côté, la Fédération des Acteurs Ruraux estime que : « La seule cellule psychologique qui soit bénéfique à long terme c'est de faire baisser le risque de prédation. « La prédation étant directement lié au nombre de loups, seul le concept " loup suisse " semble donner des résultats probant. « Les préfets dans leurs obligations régaliennes ont " la sécurité des biens et des personnes".

« Quand il s'agit d'automobile, ils savent prendre des mesures préventives qui frappent fort, radars, retrait de permis, saisi de véhicules... et ne sont pas populaires... Quand il s'agit des fumeurs! Interdictions et taxe se succèdent... pas très populaire comme mesure... Alors pour nos troupeaux nous attendons durablement une action préventive et qui donne des résultats visibles par une diminution réelle du nombre de prédation... »

Source: le Dauphiné Libéré du 4 juillet 2012