French Dutch English German Italian Russian Spanish

Actualités

Accueil Actualité Actualité Le Groupe National Loup sous la présidence de Christophe Castaner

Le Groupe National Loup sous la présidence de Christophe Castaner

Mardi 16 octobre, Delphine Batho, Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, ainsi que Christophe Castaner, député-maire de Forcalquier, ont installé le Groupe National Loup (GNL). Celui-ci aura pour mission d'adopter un nouveau plan national de gestion du loup en France, et devra, selon la ministre, "prendre en compte l'évolution de la présence du loup. Si la protection du loup n'est pas négociable, le maintien de l'élevage est un enjeu décisif". Elle a indiqué que "le nouveau plan loup devra s'inscrire dans une phase de gestion et de régulation avec des objectifs d'élevage que nous voulons absolument préserver."

Président du Groupe National Loup, Christophe Castaner a expliqué son engagement dans le GNL : "Face au prédateur, les autorités ne sont pas restées inactives avec notamment la mise en place et en œuvre du plan loup. Cependant, les procédures actuelles se révèlent toujours trop restrictives et contraignantes".

Pour le député, "le loup est une menace pour l'élevage et le pastoralisme. Il représente :

- Un problème économique : dans un contexte déjà difficile pour l'ensemble de la filière ovine avec des risques d'abandon d'activité ;

- Un problème social et humain : en raison du stress des bergers et des éleveurs face aux attaques, par la remise en question de leur travail et, par ailleurs, il provoque un problème relationnel avec le public, usager des montagnes - il s'agit de la question des chiens patous ;

- Un problème écologique et de gestion de l'espace : le risque de fermeture du paysage et de perte de biodiversité suite à l'arrêt d'activité et à l'évolution de la conduite des troupeaux pouvant entraîner le surpaturâge de certaines zones au détriment d'autres".

Source: Haute Provence Info, Christian Kalinowski, du 17 octobre 2012