French Dutch English German Italian Russian Spanish

Actualités

Accueil Actualité Actualité Un dispositif expérimental dans le Dévoluy

Un dispositif expérimental dans le Dévoluy

Le Préfet des Hautes-Alpes Jacques Quastana a annoncé mardi sur DICI Radio la mise en place dans le Dévoluy d'un dispositif validé par le Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable.

Ce dispositif vise à simplifier et à accéler le système d'indemnisation des éleveurs. Le principe : se basant sur un rapport de confiance, il mettra en place un système de déclaration et non plus de constat après une prédation. En fonction de la gravité de l'attaque, l'éleveur aura la possibilité soit de faire lui-même sa déclaration soit de demander un constat à l'ONCFS, comme c'est déjà le cas actuellement. Selon le préfet des Hautes-Alpes, l'objectif est également d'accélérer l'indeminisation des éleveurs.

503 victimes en 2012

Le département des Hautes-Alpes compte 42 éleveurs et 25 000 brebis. Le préfet annonce la présence d'une meute sur le secteur. 39 tirs de défense ont été autorisés en 2012 et déjà 23 en 2013. 503 victimes ont été reconnues et indemnisées l'an dernier, soit comme le rappelle le préfet, l'équivalent de deux troupeaux.

Ce sera donc une première en France et le test d'un tout nouveau dispositif qui, s'il s'avère concluant, sera ensuite généralisé dans tous les départements confrontés au loup.

"La détresse des éleveurs", le préfet dit l'avoir "constatée en voyant à quel point les éleveurs victimes de prédations sont affectés au-delà des approches et des aspects professionnels."

Source: DICI Radio

 

Ecouter l'interview du Préfet Jacques Quastana sur DICI Radio