French Dutch English German Italian Russian Spanish

188 bêtes tuées au 31 mai 2011

Alpes du Sud

"Cent quatre-vingt-huit bêtes tuées par le loup dans le 04 et le 05, au 31 mai 2011"

"... en pleine période de transhumance, l'angoisse commence à tenailler les éleveurs et les bergers. Leurs craintes sont justifiées par les attaques dénombrées depuis le début de l'année sur des bêtes souvent placées dans des parcs électrifiés (à l'évidence peu dissuasifs) à proximité des bergeries. Dix-huit attaques dans les Alpes-de-Haute-Provence et autant dans les Hautes-Alpes ont été attribuées au canis lupus au cours des cinq mois écoulés et d'autres attendent confirmation."

"Nous sommes inquiets bien sûr, assure Franck Diény, président de la Fédération régionale ovine. Les loups, eux, ne sont inquiétés en aucune manière et ils s'approchent des troupeaux à proximité des villages. L'augmentation du nombre d'attaques a choqué la profession. Notre fédération et les syndicats agricoles ont interpellé les ministres de l'Agriculture et de l'Écologie sur les mesures de prélèvement du loup qui se révèlent inefficaces. Devant cette absence de résultats, nous avons rompu la discussion avec l'État, notamment en ne siégeant pas au comité loup." De fait, aucune sortie des louvetiers et d'agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage ne s'est traduite par la mort d'un loup. Les éleveurs s'interrogent d'ailleurs sur la pertinence à confier cette chasse au prédateur "aux agents de l'ONCFS qui sont payés par le ministère de l'Écologie...…"

Source : La Provence