French Dutch English German Italian Russian Spanish

La préfète des Hautes-Alpes renforce les mesures contre les attaques de loup

La préfète des Hautes-Alpes renforce les mesures contre les attaques de loup

Grenoble, 18/07/2011 - AFP

La préfète des Hautes-Alpes, Francine Prime, a annoncé lundi dans un communiqué la mise en place de nouvelles mesures pour faire face à la recrudescence des attaques de loup. Des lieutenants de louveterie ont été missionnés pour apporter un appui aux éleveurs. Ceux-ci pourront effectuer des tirs à la carabine pour défendre certains troupeaux, comme ceux en alpage à Agnières-en-Dévoluy et à Monetier-Les-Bains. Vingt-six arrêtés préfectoraux autorisant la réalisation de tirs de défense ont par ailleurs été pris dans le département, selon la préfecture.

Au 18 juillet, 47 attaques imputables au loup ont été dénombrées dans les Hautes-Alpes, occasionnant la mort de 263 ovins. Douze autres attaques sont en attente d'analyse, afin de déterminer la responsabilité du loup. En 2010, 144 attaques de loup avaient causé la mort de 538 ovins dans le département. Lundi, Daniel Spagnou, député-maire UMP de Sisteron, dans le département voisin des Alpes-de-Haute-Provence, a sommé la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet de réagir aux attaques du loup contre les troupeaux. "J'en ai assez de ces attaques du loup (contre) les troupeaux. (...) Je trouve scandaleux que vous ne preniez pas les mesures radicales qui s'imposent", a-t-il écrit dans une lettre ouverte.