French Dutch English German Italian Russian Spanish
Accueil L'association E-M Soutenir les éleveurs Soutenir les éleveurs L'association "Le loup et les indignés de l'Ubaye"

L'association "Le loup et les indignés de l'Ubaye"

L'association "Le loup et les indignés de l'Ubaye"

Des habitants de la vallée de l'Ubaye ont créé une association loi 1901 afin d'informer le grand public des méfaits et des dégâts liés aux attaques de loup. Inquiets de voir se multiplier les prédations auxquels les éleveurs font face, ces personnes souhaitent les soutenir et sensibiliser les citoyens à leurs difficultés.

L'association « Loup et les Indignés de l'Ubaye » est présidée par Pierre Martin-Charpenel, de Barcelonnette et concerne les seize communes de la Vallée, de la frontière italienne au barrage de Serre-Ponçon. Elle remercie chaleureusement le député des Alpes de Haute Provence Daniel Spagnou qui accepte la présidence d'honneur de l'association.

Objectifs de l'association « Loup et les Indignés de l'Ubaye »

  • Informer les populations alpines des méfaits, des dégâts du loup ;
  • recenser les conflits engendrés par les loups au long des saisons ;
  • établir enfin les coûts provoqués par la gestion du loup hors des limites du Parc du Mercantour.
  • Sensibiliser les citoyens afin qu'ils jugent du désarroi des éleveurs face à des situations de cohabitation conflictuelles hommes/loups
  • ne cessant de s'accroître ; éduquer les usagers de la montagne afin de conjurer incidents et drames possibles.
  • Faire connaître aux touristes et aux amoureux de la montagne la juste réalité et les conséquences de la cohabitation avec les loups.
  • Obtenir plus de justice de la part des pouvoirs publics dans la résolution des conflits provoqués par la divagation des loups.
  • Se rapprocher des associations qui partagent des objectifs identiques dans d'autres vallées ; maintenir relations et contacts avec les acteurs du pastoralisme, les regroupements d'éleveurs et, bien entendu, les professionnels de la Chambre d'Agriculture des Alpes de Haute-Provence.

Manifeste de l'association « Loup et les Indignés de l'Ubaye »

Considérant les faits suivants :

Depuis la haute époque médiévale, notre territoire n'a cessé sa pratique de l'élevage et du pastoralisme. Aujourd'hui, au terme d'une longue période de déprise paysanne générant l'exode rural, les activités pastorales demeurent le socle du destin des vallées. Nos paysages sont les fruits du travail des générations : sans troupeau, sans éleveur, ce patrimoine est en danger.

Le Parc national du Mercantour, à nos portes, est devenu le sanctuaire des espèces végétales comme animales, toutes ressources vivantes de nos montagnes. Le Parc justifie la présence des loups pour les équilibres naturels utiles dans ce vaste domaine. Mais aujourd'hui, à quelle finalité répond l'errance des loups hors de cet espace ?

Depuis des années, bien au-delà du Parc, les loups attaquent les troupeaux et les éleveurs ont toujours appliqué les mesures préconisées pour éviter leurs prédations. Ces mesures coûtent cher à la collectivité et, il faut bien le constater, se révèlent aussi inefficaces qu'inutiles. En outre, des règlements bureaucratiques imposés contribuent à la dégradation inévitable de l'équilibre écologique des estives.

La prolifération des loups au-delà des limites du Parc menace la pérennité, le maintien des exploitations pastorales, des troupeaux et des éleveurs. Il n'est pas tolérable de laisser cette profession immémoriale sombrer dans pareil désarroi.

Aujourd'hui, les loups se rapprochent des lieux de vie des gens de montagne. La littérature historique le démontre, les loups commirent de grands dommages aux troupeaux comme aux hommes dans le passé. L'expansion du domaine du loup pourrait, d'autre part, entraîner de graves conflits avec les activités de randonnée. L'économie du tourisme et du pastoralisme ne peut être altérée par des loups qui ont « désappris » que l'homme était leur prédateur.

Pour toutes ces raisons, il a été créé, par des personnes non liées directement au pastoralisme, une association se prévalant de la loi de 1901. Elle est intitulée  Le LOUP et LES INDIGNÉS de L'UBAYE.

Bureau de l'association « Le loup et les Indignés de l'Ubaye

Président : Pierre Martin-Charpenel de Barcelonnette

Vice-président : Daniel Maître de Jausiers

Secrétaire : Yves Mazoyer de Jausiers

Secrétaire adjointe : Michèle Évin de Saint-Paul-sur-Ubaye

Trésorier : Christian Michel de Saint-Vincent-les-Forts

Trésorière adjointe : Monique Isaïa de Méolans-Revel