French Dutch English German Italian Russian Spanish

L'UNESCO les compagnies aériennes et les loups

L'UNESCO les compagnies aériennes et les loups

Une nouvelle fable

 

Traduction de l'article paru dans The Economist en avril 2011

Comment nous avons connecté des îles avec des loups.

Impossible, pourriez-vous penser, mais pas quand vous réunissez les bonnes organisations mondiales.
Irina Bokova est la directrice générale de l'UNESCO, qui a rencontré les représentants du réseau Star Alliance en 2001 pour créer le Partenariat Biosphères Connexions.
Cette initiative environnementale lie le réseau des réserves de biosphère de l'UNESCO avec l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et la Convention de Ramsar des zones humides afin de préserver les lieux les plus uniques au monde.

Étant le plus grand réseau aérien, Star Alliance a été le partenaire naturel (mais polluant*) pour cette initiative comme ses compagnies membres étaient en mesure d'offrir des vols à des scientifiques, chercheurs et éducateurs impliqués dans des projets partout dans le monde.
La réintroduction du loup gris au parc national de Yellowstone, après 70 ans d'absence, a été un de ces projets.
La présence des loups a permis aux trembles de s'épanouir puisqu'il y a moins d'élans pour s'en nourrir. (décimés par les loups*)
L'écosystème du parc national de Yellowstone a été rééquilibré (propagande*) et des îles entières de végétation à travers les États-Unis ont été reconnectées, grâce à ces arrivées très bienvenues.
Surveillez cette histoire et 4 autres qui ont été faites en partenariat avec le National Geographic et Star Alliance.
Encore un bon exemple de collaboration internationale.

 

UNESCO-wolves-airlines

 

*(notes E&M)