French Dutch English German Italian Russian Spanish

Presse

Accueil Presse

Communiqués de presse de l'association Eleveurs et Montagnes

Dossier de presse E&M au salon de l'agriculture 2012

Télécharger le dossier de presse remis aux personnalités présentes au salon de l'agriculture 2012 par les représentants de l'association Eleveurs et Montagnes, à commencer par Nicolas Sarkozy, président-candidat, venu inaugurer le salon le 25 février 2012.

Yves Derbez rencontre le président-candidat Nicolas Sarkozy au salon de l'agriculture

Yves-Derbez-Nicolas-Sarkozy-salon-agriculture-1Communiqué du 25 février 2012

Yves Derbez rencontre le président-candidat Nicolas Sarkozy au salon de l'agriculture

Yves Derbez, président d'Eleveurs et Montagnes a rencontré ce matin le président-candidat Nicolas Sarkozy venu inaugurer le Salon de l'agriculture, samedi 25 février. Il lui a remis sa « Lettre ouverte des éleveurs aux candidats à l'élection présidentielle 2012 ». (Lire ci-dessous) Nicolas Sarkozy s'est engagé à lui apporter une réponse dans la semaine et s'est dit prêt à « continuer à les aider et à aller de l'avant ». Nicolas Sarkozy a évoqué les éleveurs « défenseurs de l'environnement », principe que défend l'association Eleveurs et Montagnes vis-à-vis de la montagne.

Association Eleveurs et Montagnes

Lettre ouverte aux candidats à l'élection présidentielle 2012

Madame, Monsieur,

Les éleveurs de montagne français sont en danger. Ils se sont rassemblés au sein de l'association Eleveurs et Montagnes pour faire connaître leur détresse au grand public.

Depuis des années, cette profession demande de l'aide pour lutter contre le loup sans rien obtenir d'efficace. Les éleveurs ont fait tous les efforts qui leur ont été imposés pour se défendre : clôtures, patous, présence humaine renforcée près des troupeaux... Mais rien n'y fait. Les loups, de plus en plus nombreux, s'adaptent et continuent d'attaquer impunément. Et le coût pour la société est exorbitant : selon nos estimations, il a coûté à la France environ 20 millions d'euros en 2011.

Chaque jour qui passe rend plus difficile le travail dans les montagnes. Si aucune décision n'est prise, le pastoralisme et l'élevage sont voués à disparaitre.

Pourtant, cette filière est viable économiquement. Ses produits sont de qualité, rémunérateurs et créent des emplois. Sans le loup, tout irait bien...

Si vous êtes élu, Madame, Monsieur,

Aiderez-vous cette profession en détresse ou laisserez-vous le pastoralisme et l'élevage disparaître ?

Prendrez-vous les mesures nécessaires pour que ces hommes et ces femmes continuent à veiller sur la montagne et défendent la biodiversité, comme ils le font depuis des siècles ?

Défendrez-vous le loup ou l'agneau ?

La montagne compte sur les éleveurs et les éleveurs comptent sur vous !

Nous aurons le plaisir de publier votre réponse sur notre site www.eleveursetmontagnes.org et de la diffuser à la presse.

Yves Derbez, président de l'association Eleveurs et Montagnes

Télécharger la lettre ouverte aux candidats à l'élection présidentielle 2012

Communiqué de presse du 20 février 2012

Communiqué de de presse de l'association Eleveurs et Montagnes du 20 février 2012

La montagne compte sur nous !

Eleveurs et Montagnes au Salon international de l'Agriculture

Retrouvez l'association Eleveurs et Montagnes au Salon international de l'Agriculture, à Paris, porte de Versailles, du 25 février au 4 mars prochains. Les éleveurs vous attendent sur leur stand, dans le Hall équestre, pavillon 4 – A 115, avec le stand de promotion de la vallée de l'Ubaye.

Yves Derbez, président de l'association Eleveurs et Montagnes, répondra sur place à toutes vos questions les 25, 26 et 27 février (jusqu'à 15h).

L'association qui rassemble plusieurs centaines d'éleveurs des différents massifs français, sera à Paris pour sensibiliser les Français aux difficultés consécutives à la présence de loups de plus en plus nombreux dans les montagnes françaises. Le pastoralisme est aujourd'hui en danger. Sans les éleveurs, la montagne ne sera plus jamais ce qu'elle était. La montagne compte sur les éleveurs et les éleveurs comptent sur vous ! Rendez-vous au salon de l'agriculture !

Cette opération est réalisée avec le soutien financier de la Communauté de Communes de la Vallée de l'Ubaye.

Soutenez l'association Eleveurs et Montagnes

A l'occasion du salon de l'agriculture, l'association Eleveurs et Montagnes met en vente un tee-shirt « Croq'moutons ». Soutenez l'association en achetant ce tee-shirt vendu 10 € (hors frais de port). Tailles : XXL, XL, L et S. Renseignements sur www.eleveursetmontagnes.org

Achetez le tee-shirt « Croq'moutons » dès aujourd'hui, en avant-première !


Communiqué de l'association Eleveurs et Montagnes du 2 février 2012

Communiqué de l'association Eleveurs et Montagnes du 2 février 2012

Attaque de loups d'Alex (Haute Savoie) : Yves Derbez interpelle la ministre de l'Ecologie

Suite à l'attaque d'un loup en Haute-Savoie, le 30 janvier, ayant provoqué la destruction complète d'un élevage de moutons d'une race en voie de disparition, Yves Derbez, président de l'association Eleveurs et Montagnes, en appelle à la ministre de l'Ecologie et lui demande de prendre enfin des mesures contre le loup

L'association Eleveurs et Montagnes a manifesté dès hier son soutien à Jean-Baptiste Salignac, éleveur d'Alex (Haute-Savoie) dont l'élevage de moutons d'Ouessant, race ancienne en voie de disparition, a été intégralement décimé par le loup le 30 janvier. Yves Derbez, président de l'association, lui-même gravement touché par une attaque l'été dernier, a tenu à assurer Jean-Baptiste Salignac de sa totale solidarité.

Mais au-delà de cette solidarité, il interpelle la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet : « Combien faudra-il encore de drames comme celui de Jean-Baptiste Salignac pour que les éleveurs soient entendus et que des mesures sérieuses soient prises pour nous défendre conte le loup ? Ce qu'a vécu cet éleveur de Savoie est exemplaire de nos difficultés et démontre encore une fois que la cohabitation avec le loup est impossible.

L'attaque a une fois de plus prouvé l'inutilité des mesures de protection imposées aux éleveurs. Le troupeau a été attaqué tout près de la ferme, dans un enclos fermé où le loup n'a plus eu qu'à se servir. Et qu'on ne renvoie plus dos à dos éleveurs et écologistes ! Le projet de ferme de Jean-Baptiste Salignac était écologique. Il voulait préserver une race en voie de disparition. Son projet, c'était sa passion, sa vie. Qu'on ne vienne pas nous dire non plus que les indemnisations vont réparer le préjudice qu'il a subi.

Alors que le loup fait l'objet de toutes les attentions, qui se soucie qu'une race de moutons disparaisse, qu'un beau projet de ferme écologique soit réduit à néant ? Qui se souviendra de M. Salignac dans quelques jours ? Un loup vaut mieux que quelques moutons ? Tout cela a assez duré, Madame la ministre, faites quelque chose avant qu'il ne soit trop tard ! »

Plus d'articles...