French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Vosges : création d'un groupe de concertation sur le loup

Vosges : création d'un groupe de concertation sur le loup

Vosges : création d'un groupe de concertation sur le loup

Article publié par Lor'Actu.fr le 20 septembre 2011

Epinal /Société

Ce vendredi, le préfet des Vosges Dominique Sorain a mis en place un groupe départemental de concertation relatif au loup.

"Effrayer le loup"

Suite aux attaques continuelles du loup depuis avril - 88 recensées à ce jour - et à la colère des éleveurs, le préfet avait mis en place des mesures d'indemnisation sélevant à 17 000 € et décidé de l'emploi d'un aide-berger. Depuis, les critiques des éleveurs sur ces avancées n'ont cessé de se faire entendre, du fait de la continuité des attaques sur le secteur de La Bresse. Décision a donc été prise par le préfet ce vendredi d'autoriser la mise en oeuvre de tirs d'effarouchement. Le communiqué officiel précise que ces derniers "ont uniquement pour objectif d'effrayer le loup, et [...] ne doivent pas être effectués dans sa direction". Un "lieutenant de louveterie" va par d'ailleurs être prochainement missionné par le préfet pour veiller à la mise en oeuvre légale de ces tirs.

Un loup, des éleveurs et des écolos

Si cette décision ne satisfait pas totalement les éleveurs, qui n'ont de cesse de s'opposer au retour de la "bête des Vosges" 70 ans après sa disparition du département, il n'en va pas de même des associations écologistes. Car le groupe de concertation mis en place regroupe à la fois des représentants de la filière agricole, des représentants d'associations "agissant dans le domaine environnemental", ainsi que ceux des collectivités territoriales. L'objectif de ces réunions est donc en premier lieu la discussion sur les mesures à prendre pour concilier les points de vue très différents sur la question, qui revêt désormais un intérêt économique et touristique. La prochaine réunion du groupe départemental devrait se tenir en novembre.

Charlie CLAUDEL