French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Alpes-de-Haute-Provence : le cadavre d'une jeune louve retrouvé

Alpes-de-Haute-Provence : le cadavre d'une jeune louve retrouvé

Alpes-de-Haute-Provence : le cadavre d'une jeune louve retrouvé

Article publié par Le Parisien le 3 octobre 2011

Le cadavre d'une jeune louve, découvert par des randonneurs le 19 septembre dans les Alpes-de-Haute-Provence avant de "disparaître", a finalement été retrouvé samedi "dissimulé sous des branchages et des pierres", a-t-on appris lundi auprès d'une association. Selon un communiqué de l'association de protection du loup Ferus, le cadavre serait celui d'une jeune louve. L'animal a été transporté au laboratoire vétérinaire de Gap pour une autopsie, qui devrait avoir lieu dans les prochaines 48 heures.

"Si la thèse du braconnage se confirme pour cette jeune louve, plus aucun tir de loup ne peut être autorisé cette année puisque le +quota+ des six loups a été atteint", affirme Ferus. Le 27 septembre, après la découverte d'un cadavre dans le massif du Dévoluy (Hautes-Alpes), portant à six le nombre de loups abattus en France, seuil maximum de prélèvement fixé pour la période 2010-2011, le ministère de l'Ecologie a suspendu de façon temporaire les tirs de prélèvement et de défense.

Ferus a annoncé avoir porté plainte lundi contre X pour "destruction d'espèce protégée" auprès du parquet de Digne. Le 19 septembre, selon l'association, deux randonneurs découvraient le cadavre "très frais" sur la commune de Prads-Haute Bléone. Il "était à 2 mètres du sentier, bien en évidence sur un rocher à côté d'un tuyau (...) avec une fuite très visible". Ferus, informée par les randonneurs, alertait deux jours plus tard l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCSF) et envoyait de son côté un adhérent de l'association sur place. "Le loup avait disparu entre temps... de même que la fuite sur le tuyau d'eau", précise l'association, qui laisse entendre que "quelqu'un (était) passé faire le ménage". Le cadavre a finalement été retrouvé samedi après-midi par un agent de l'ONCFS accompagné des deux randonneurs, "à quelques dizaines de mètres de l'endroit où il avait été découvert (...) dissimulé sous des branchages et des pierres".

Lire également l'article suivant le loup retrouvé mort à Prads 04 : la cause de la mort était accidentelle