French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse DRÔME: 120 brebis avaient disparu

DRÔME: 120 brebis avaient disparu

Le loup a-t-il sévi dans le Nyonsais ?

Article publié par le Dauphiné Libéré le 26 janvier 2012

Drôme-Chateauneuf-De-Bordette

« C'est fatigant, d'autant qu'on est attaché à nos bêtes ! » déplore Pierre Ponzio, éleveur depuis trois ans à Châteauneuf-de-Bordette, commune située à une dizaine de kilomètres de Nyons. Hier, des agents de l'ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) étaient à la bergerie pour constater les dégâts et procéder à l'autopsie d'une brebis sauvagement tuée. Les faits remontent au dimanche 22 janvier.

Une brebis tuée, deux autres blessées et vingt toujours disparues

Quand Pierre Ponzio revient de pâturage avec ses 370 brebis, il s'aperçoit qu'il lui manque des bêtes. Au début, l'éleveur garde son calme en pensant qu'elles vont revenir. Sauf qu'elles ne reviennent pas et qu'il en manque 120. « C'est quand je me suis rendu compte qu'il m'en manquait autant que je me suis inquiété ». Il part alors à leur recherche et en retrouve quelques-unes. Le lendemain, lundi, il lui en manque 78 quand il en découvre une sauvagement tuée, à 1,5 km de la bergerie. Plus tard, deux autres sont retrouvées blessées.

Pierre Ponzio âgé de 34 ans, a parcouru des kilomètres pour retrouver ses bêtes. Et hier, il manquait encore 20 brebis à l'appel. Alors est-ce une attaque de loups ? L'éleveur n'a pas souhaité se prononcer. « Je suis dépité. Comme la plupart des jeunes éleveurs, je n'ai pas accès au foncier. Je me rabats donc sur l'entretien de la forêt. C'est usant de voir que nos bêtes se font attaquer par des loups ou autres. Mes brebis, c'est mon gagne-pain et j'y suis attaché. ».

Une enquête est en cours et les résultats de l'ONCF devraient être connus dans une dizaine de jours. Ils permettront d'infirmer ou de confirmer l'hypothèse d'une attaque de loup.

Si c'était le cas, ce serait la sixième attaque "confirmée" pour cet éleveur, en l'espace de trois ans, et celle de dimanche dernier serait la 3 e à Châteauneuf-de-Bordette.

Adélaïde MATHIEU