French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Neige en Italie : Des loups et des cerfs affamés dans les rues

Neige en Italie : Des loups et des cerfs affamés dans les rues

Neige en Italie : Des loups et des cerfs affamés dans les rues

Article publié par Carevox.fr le 8 février 2012

La vague de froid qui sévit en Italie depuis une semaine a déjà fait 40 morts. Les images spectaculaire de Rome et de la Sicile sous la neige n'ont pas suffi : On signale désormais que des loups affamés sont sortis des bois pour errer dans les rues de villages isolés des Abruzzes, parfois même dans des centres historiques, au centre de la péninsule. Ne pouvant plus se nourrir dans les bois en raison des fortes chutes de neige, ces derniers ont été aperçus en train de chercher de la nourriture du côté des poubelles. Et les loups ne sont pas les seuls animaux à se risquer près des hommes : Des dizaines de cerfs ont été aperçus déboulant dans une rue à Alfedena, un village de la province de l'Aquila.

En Italie, la température est parfois descendue à moins 25 degrés dans le nord du pays, comme à Marcesina, sur les rives du lac de Garde. Et les flocons de neige tombent en abondance y compris dans le sud du pays, comme sur l'Irpinia, une zone montagneuse de la Campanie (région de Naples), et jusqu'aux portes de Palerme, en Sicile. Les routes, notamment en Calabre et en Sardaigne, sont souvent verglacées et bloquées. Pour les animaux vivant à des altitudes élevées, ces conditions météo sont éprouvantes. La neige leur rend la vie difficile, les poussant à descendre à plus basse altitude pour trouver des mauvaises herbes autour des arbres et des jardins privés.

Le loup italien, une espèce menacée, a été aperçu aux portes de Rome, dans le Parc des Châteaux Romains, et dans la province de Frosinone, près de la capitale. Et c'est dans la ville de L'Aquila, ravagée en 2009 par un séisme qui a fait plus de 300 victimes, que des habitants bloqués par la neige, qui redoutaient un risque de pénurie de nourriture, ont rapporté la présence de loups affamés dans les rues désertes du village de Trasacco (à Pescasserroli, un loup adulte a même été photographié en plein jour par les touristes à seulement 30 mètres de la place principale). Ils étaient en quête de nourriture, errant du côté de poubelles qui n'ont pas été vidées par les services publics.

Dans certaines périphéries des villes, on signale en outre des attaques de poulaillers par les loups. Et les cerfs sont également de la partie. Il y a quelques jours, un résidant du Parc National des Abruzzes a trouvé un cerf dans son jardin. Et le 8 février au matin, à Alfedena, village de 900 habitants situé à 1000 mètres d'altitude, un enfant de 10 ans a vu de la fenêtre de sa maison une quarantaine de cerfs dans la rue. Ce dernier a eu le temps de photographier la scène avant que des chiens n'aboient, causant la fuite des cerfs, qui, en file indienne, sont retournés se cacher dans les bois. Selon les spécialistes météo, les conditions climatiques observées actuellement en Italie devraient y perdurer jusqu'à la fin de la semaine au moins.

Patrick Rollo