French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse AIGUILLES (Hautes-Alpes) : Des loups attaquent à l'entrée du village

AIGUILLES (Hautes-Alpes) : Des loups attaquent à l'entrée du village

AIGUILLES (Hautes-Alpes) : Des loups attaquent à l'entrée du village

Article publié par le Dauphiné Libéré le 13 février 2012

Aiguilles, chef-lieu du canton du Queyras, vient de commencer la première zone des vacances de février avec un goût amer, celui du sang d'un chevreuil attaqué dans le village au petit matin, hier. Une première dans la longue et difficile histoire du retour du loup dans le secteur, les loups n'ayant jamais poussé plus loin que la simple traversée, leurs diverses incursions dans les villages.

Les habitants stupéfaits

C'est un riverain, Didier Coalova, qui a vu le chevreuil réfugié sur un petit chemin à l'entrée du village, en aval du quartier de l'Auche, chemin qui serpente entre les maisons en direction de Combe-Rousset. Son arrivée l'a fait fuir tant bien que mal, laissant sa trace jusqu'à une maison où il s'est abrité devant la porte d'entrée. L'alerte a été immédiatement donnée. Le maire Jacky Bosio est arrivé rapidement sur les lieux, de même pour les gendarmes de la brigade de Château-Ville-Vieille.

Sur place, les autorités ont pu reconstituer le déroulement de l'attaque, en contrebas d'un talus. Le chevreuil a vraisemblablement été attaqué à la descente par deux loups, qui ne lui ont guère laissé de chance de s'en sortir dans cette configuration.

Un courrier aux autorités concernées

Apeuré, stressé, le brocard présentait des traces d'attaques à la tête et aux cuisses. Sur la neige, les empreintes de deux prédateurs étaient encore bien visibles, et les traces de sang pas encore gelées, ce qui fait dire au maire que l'attaque a bien eu lieu au matin, et que l'arrivée de Didier a sans doute empêché canis lupus de terminer son œuvre.

Le président de la société de chasse, Bruno Bucci, a également été contacté pour savoir ce qu'il y avait à faire pour l'animal. La décision a été prise de mettre fin à ses souffrances, ce qui a été fait rapidement par un officiel. Le jeune mâle a ensuite été mis dans un grand sac et transporté au caisson d'équarrissage de la déchetterie du Queyras.

Jacky Bosio était encore sous le coup de la stupéfaction : « C'est bien désolant que les loups viennent comme ça dans le village. Ce n'est pas admissible que des choses comme ça puissent se passer si près des maisons. Il faut faire quelque chose qui soit plus efficace pour les réguler. L'hiver, ils se concentrent autour des villages, là où sont les animaux car il y a trop de neige en montagne. » Le maire aiguillon entend faire entendre son mécontentement et celui de ses administrés en adressant un courrier en conséquence aux autorités concernées.

Les gendarmes avaient constaté la présence de deux loups dans la nuit, vers 2 heures du matin à l'entrée du village. Ils avaient averti du danger Franck Tonda, l'éleveur qui a sa bergerie dans le secteur.

Valérie CAUVIN