French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Jusqu'à 20 loups en Suisse

Jusqu'à 20 loups en Suisse

Un loup photographié aux portes de Genève

Article publié par RTS Info le 16 avril 2012

Un loup a été photographié sur le Salève, montagne française située à deux pas de la frontière genevoise. Les caméras installées par la Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (Hépia) ont immortalisé le prédateur à trois reprises.

Le loup est à deux pas de Genève. Un individu a été photographié par trois fois fin mars sur le Salève, montagne française toute proche de la Cité de Calvin. Ces prédateurs sont plus d'une douzaine à vivre en liberté en Suisse.

Le loup avait déjà été repéré non loin de Genève ces dernières années, plutôt dans le pays de Gex. C'est par hasard que la bête, un mâle vraisemblablement, a été photographiée. Les caméras de la Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (Hépia) étaient installées là pour vérifier la présence d'un lynx.

Deux clichés ont été pris les 23 et 24 mars et un la semaine dernière, a indiqué lundi Claude Fischer, chargé de cours à l'Hépia, confirmant une information du "Dauphiné Libéré". Selon l'enseignant, il est encore trop tôt pour affirmer que le loup repéré par les appareils a élu domicile au Salève. Certes très giboyeux, le massif qu'il occupe est très prisé par les randonneurs et le public. Même si l'animal supporte la présence d'êtres humains dans son environnement, il a besoin d'un lieu de calme pour se reposer, a expliqué Claude Fischer.

Jusqu'à 20 loups en Suisse

Ce n'est donc pas surprenant si l'essentiel de la douzaine de loups recensés actuellement en Suisse se trouvent dans les Alpes. Déjà présent depuis des lustres dans les Alpes italiennes et françaises voisines, le canidé sauvage pourrait cependant aussi rejoindre le lynx dans l'Arc jurassien, selon Reinhard Schnidrig, chef de la section chasse, faune sauvage et biodiversité en forêt de l'Office fédéral de l'environnement.

L'an dernier, ce dernier précisait qu'on avait recensé la présence de 11 loups en Suisse sur la base d'analyses génétiques, mais qu'on en supposait 15 à 20 individus. Le prédateur est revenu en Suisse en 1995 et colonise progressivement le nord des Alpes, selon le WWF. Il se trouve dans les cantons des Grisons, de Vaud, Berne, Fribourg, Uri, Obwald et Tessin. Des loups ont également été observés, et certains tirés, en Valais.

ats/mre

Un loup dans l'Emmental bernois

Ces jours, c'est dans l'Emmental bernois qu'un specimen fait parler de lui. Il a dévoré une biche près de Schangnau, ont révélé des analyses d'ADN. Les bergers et les autorités de la région ont été avertis mais pour l'instant aucune mesure particulière n'a été prise.

L'inspecteur cantonal de la chasse Peter Juesy a confirmé lundi une information de la "Berner Zeitung". Il a précisé que la dépouille de la biche a été découverte le 27 mars. Il estime que le prédateur serait le "loup lucernois" M20 venu d'Italie en 2008 et qui séjourne principalement dans les cantons de Lucerne et d'Obwald.

Pour Peter Juesy, il n'y a pour l'instant aucune nécessité de prendre des mesures contre l'animal. Par rapport à l'Oberland bernois, il juge que le danger potentiel pour les moutons est plus faible dans l'Emmental où il n'y a pas de grands estivages.