French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Le loup repéré en Haute-Saône

Le loup repéré en Haute-Saône

Le loup repéré en Haute-Saône

Vesoul- Une première pour la Haute-Saône ! Depuis le 7 mai, le département a été intégré par arrêté ministériel à l'aire de répartition géographique concernée par le loup. Douze départements français font partie de cette liste, dont les Vosges.

Ludovic Bonnot, patron de l'Office nationale de la Chasse et de la faune sauvage (ONCFS) en Haute-Saône, décrypte : « Pour intégrer cette liste, deux possibilités : une observation visuelle du loup ou la preuve par des analyses (d'excréments, de poils, etc) ». Et ce sont les analyses qui ont parlé en Haute-Saône.

En décembre dernier, à quatre jours d'intervalle, un prédateur a tué trois moutons à Beulotte-Saint-Laurent et à La Rosière. Une crotte et des poils ont été recueillis sur place par des agents de l'ONCFS 70 et expédiés aussitôt à un laboratoire d'analyse spécialisé. « Les résultats sont revenus récemment », dévoile Ludovic Bonnot, confirmant ce que le mode d'attaque avait laissé supposer. Le loup est donc bien passé par là en décembre. S'agissait-il d'une incursion du mammifère repéré dans les Vosges ? « C'est possible mais en la matière, nous ne pouvons émettre que des suppositions », insiste Ludovic Bonnot. Des analyses ADN poussées sont en cours pour tenter de faire parler davantage les excréments découverts dans le secteur des Mille étangs.

Son passage par la Haute-Saône peut n'être qu'une étape vers d'autres territoires. Ludovic Bonnot souligne : « Un loup peut couvrir 40 km en une nuit.

Source : L'Est Républicain du 16 mai 2012