French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Alpes de Haute Provence : la préfecture vigilante

Alpes de Haute Provence : la préfecture vigilante

Alpes de Haute Provence: 63 attaques de loups en un an, la préfecture vigilante

MARSEILLE - Les Alpes-de-Haute-Provence ont connu en un an 63 attaques de loups, contre 81 l'année précédente, a indiqué mercredi la préfecture du département, qui a précisé se tenir prête à prendre un arrêté autorisant les tirs de prélèvement si les attaques se multipliaient.

Au 1er août 2012, la pression de prédation sur le département est de 63 attaques pour 305 victimes, ce qui représente une réduction de 22% des attaques et de 32% du nombre de victimes par rapport à l'année précédente, a expliqué la préfecture dans un communiqué.

La préfecture souligne l'important travail de défense des troupeaux entrepris par les éleveurs, qui a permis cette baisse du nombre de victimes bien que la pression de prédation ne se relâche pas.

Cette année, un peu plus de 50 personnes sont autorisées à pratiquer le tir de défense, contre 13 l'an dernier, a expliqué à l'AFP Sylvie Especier, sous-préfète en charge du loup dans le département. Nous avons fait un effort d'information important et les éleveurs ont répondu, a-t-elle ajouté.

Sylvie Metery, référente nationale pour le dossier loup chez les Jeunes Agriculteurs, a indiqué que pour obtenir cette autorisation, les éleveurs devaient disposer d'un permis de chasse, se trouver dans la bonne zone et avoir fait une demande.

Selon le communiqué, le préfet demande à compter de ce jour à la louveterie de se tenir prête à intervenir sans délai en soutien des bergers (...) disposant de tirs de défense et subissant une pression prédatrice significative et récurrente du loup en estive.

Le tir de prélèvement qui pourrait s'inscrire dans le prolongement de ces mesures de protection à proximité immédiate des troupeaux peut être mis en oeuvre à tout moment, conclut le communiqué.

La France compte une population d'environ 200 loups. La ministre de l'Ecologie Delphine Batho a annoncé jeudi 26 juillet l'ouverture d'un processus de concertation dans la perspective d'un nouveau plan national d'action sur le loup, qui succédera en 2013 au plan actuel, couvrant la période de 2008 à 2012.

Source: AFP du 1er août 2012