French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse José Bové et Jean Louis Chauzy sortent du bois

José Bové et Jean Louis Chauzy sortent du bois

Haro sur le loup : José Bové et Jean Louis Chauzy sortent du bois

Article publié le 8 août 2012 par Libération

PROTECTION DES LOUPS. Un bon loup est un loup mort : c'est en substance ce qu'a déclaré le 17 juillet l'eurodéputé écologiste José Bové sur les ondes de radio Totem.

"Pour moi, les choses sont claires: si le loup risque d'attaquer un troupeau, la meilleure façon de faire, c'est de prendre le fusil et de tirer". Interrogé sur les attaques de loup auxquelles sont confrontés les éleveurs des Alpes, le député d'Europe Ecologie -les Verts au parlement européen a déclenché la colère des associations de protection de la nature, en se prononçant pour l'abattage à vue du prédateur. Le loup est considéré comme une espèce protégé en France.

Dans sa querelle avec les défenseurs du loup, José Bové a reçu mercredi le soutien de Jean-Louis Chauzy le président du Conseil économique, social et environnemental (Ceser) de Midi-Pyrénées.

«José Bové a dit brutalement ce que pensent tous les paysans. C'est courageux", a dit à Libé Toulouse cet ami de longue date de José Bové, avec qui il a participé au combat contre l'extension du camp militaire sur le causse du Larzac au début des années 70.

«Dans la biodiversité il y aussi les hommes, ajoute Jean Louis Chauzy Le maintien du pastoralisme en montagne passe avant tout». Dans un style direct qui n'a rien à envier à celui de son ami, il fustige au passage «les écolos de terrasse de café de qui José Bové n'a pas à recevoir de leçons ».

L'association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) a pour sa part déposé plainte au tribunal de Mende (Lozère) contre le député européen, pour "incitation à la destruction d'une espèce protégée".

J-M.E