French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Loup en Lozère : EELV prend la parole

Loup en Lozère : EELV prend la parole

Loup en Lozère : EELV prend la parole

Article publié le 11 octobre 2012 par Radio Totem

En Lozère, Europe-Écologie-Les Verts prend enfin la parole sur l'épineux dossier du loup. Le groupe lozérien assure de sa parfaite compréhension envers la détresse des éleveurs victimes d'attaques du prédateur mais regrette la décision du préfet de prolonger l'arrêté autorisant les tirs sur le loup. Claude Lhuillier, patron d'EELV en Lozère assure qu'il faut laisser le loup tranquille et souhaite que l'État trouve des compromis pour satisfaire tout le monde. La décision de prolonger l'arrêté autorisant les tirs a pour lui un double sens, écoutez. Selon lui, l'État ne fait pas tout ce qui est en son pouvoir pour concilier les intérêts des agriculteurs et la protection du loup, écoutez.

De son côté, le préfet de la Lozère Philippe Vignes proroge jusqu'au 30 octobre son arrêté sur les tirs de défense du loup. Deux élevages supplémentaires bénéficient d'une autorisation pour des tirs d'effarouchement non létaux. Au total, sept exploitants peuvent procéder à des tirs de défense, toujours sous le contrôle de l'office national de la chasse et de la faune sauvage, et avec le possible appui des personnels du parc national des Cévennes ainsi que des lieutenants de louveterie. Philippe Vignes reste sur la même ligne que celle adoptée ces dernières semaines. Pour lui, ces arrêtés ne sont que des étapes préalables à une plus grande discussion sur le fond, écoutez.

En juillet dernier, José Bové avait pris une position différente de celle de son parti sur Totem. L'euro-député EELV avait conseillé de "tirer sur les loups" en cas de danger pour les troupeaux, écoutez. Il avait fait l'objet d'une plainte de la part de l'Association pour la protection des animaux sauvages. Une plainte qui avait été classée sans suite.