French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Une biche égorgée et dépecée aux portes d'Agnières-en-Dévoluy

Une biche égorgée et dépecée aux portes d'Agnières-en-Dévoluy

HAUTES ALPES - Une biche égorgée et dépecée aux portes d'Agnières-en-Dévoluy

Article publié le 6 janvier 2013 par le Dauphiné Libéré

Le loup a-t-il encore frappé dans le Dévoluy ? Tout porte à le croire. Un pas de plus a été franchi dans la façon d'agir de l'animal. À leur réveil, ce samedi, les habitants d'Agnières-en-Dévoluy ont découvert une biche, pesant une centaine de kilos, égorgée, dépecée et parfaitement consommée dans le village, à quelques pas seulement des maisons d'habitations.

Des traces de pattes de loup étaient bien visibles entre le cimetière et le village. Les chiens ont donné de la voix à quatre heures du matin. C'est la troisième biche qui vient de subir le même sort à Agnières en moins de dix jours.

La semaine dernière, c'est une bête qui a péri près du village de Maubourg au lieu-dit "La Croix Lara" en plein jour, aux environs de 8 heures du matin.

Il y a quatre jours, une autre subissait le même sort dans le torrent de Couine, à 100 m du village d'Agnières. Dans la nuit de vendredi à samedi, l'attaque a eu lieu dans le village même.

Les agriculteurs voient leurs troupeaux attaqués malgré les mesures de préventions appliquées. Les chasseurs voient le gibier diminuer. Et maintenant c'est la population qui est inquiète.