French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Ils réclament des mesures d'urgence contre le loup

Ils réclament des mesures d'urgence contre le loup

Ils réclament des mesures d'urgence contre le loup

Article publié par 20 Minutes le 27 février 2013

Prédateur Les éleveurs azuréens veulent effectuer des tirs de défense

«Il y a urgence et toujours pas de solutions efficaces...» Président de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles, Bruno Gabelier attend beaucoup du «Plan loup 2013-2017». Présenté par le ministère du Développement durable le 5 février, le texte doit permettre de mieux protéger les élevages de ces prédateurs, particulièrement meurtriers dans les Alpes- Maritimes. « Avec des pertes qui représentent un tiers du total national, le département est le plus affecté de France», confirme la préfecture.

«Personnel spécialisé»

Pour limiter les dégats [2 000 victimes en 2012, 670 de plus qu'en 2011], Bruno Gabelier plaide pour «le droit des éleveurs à l'auto-défense, aujourd'hui sanctionnée », mais aussi pour l'expérimentation. «Des tirs par hélicoptère menés par des spécialistes, par exemple », ajoute-t-il. Même constat pour Philippe Bonneville, porte-parole de la Confédération paysanne 06 : «on a besoin d'experts pour ne pas faire n'importe quoi. Tuer un loup dominant, par exemple, revient à éparpiller sa meute. Ce qui est contre-productif.» Après une concertation publique en mars, le «Plan loup » doit entrer en vigueur en avril.

Aurélie Selvi