French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Les éleveurs d'ovins très remontés contre le loup et l'obligation de puçage

Les éleveurs d'ovins très remontés contre le loup et l'obligation de puçage

A la veille de la transhumance

Les éleveurs d'ovins très remontés contre le loup et l'obligation de puçage

Article publié le 21 mai 2013 par Web-agri.net


Deux manifestations d'éleveurs sont programmées dans les prochains jours à Paris et en région Paca.
La transhumance est essentielle pour maintenir une activité agricole dans les zones les plus défavoirisées
« Loups ou brebis ? Sans un signe fort » du gouvernement, « ce sont les loups qui gagneront et c'est la vie de nos territoires ruraux qui se perdra ! »

« A bout de voir leurs cheptels décimés, leurs brebis égorgées » mais aussi « las de vivre dans un stress constant, à redouter la prochaine attaque », les éleveurs ovins français de la fédération nationale ovine donnent rendez-vous au grand public et aux élus jeudi prochain, le 23 mai, à Paris ». Ils y « exprimeront leurs inquiétudes et leurs raisons d'espérer ».

Avant la montée en estive, les éleveurs du collectif pour la liberté de l'élevage en Provence Côte d'Azur (1) souhaitent, de leur côté, présenter au public les raisons de leur refus du puçage électronique des animaux ou les conséquences de la certification des mâles reproducteurs.

Ils sont convaincus que « ces obligations technocratiques n'ont aucun rapport avec la santé des consommateurs ni avec celle de leurs animaux. Ils privilégient des méthodes d'élevage basées sur l'observation de leurs bêtes et sont à l'écoute du milieu dans lequel elles évoluent ».

FH

Source : Terre-net Média


N.B : (1) La transhumance du Collectif partira de Forcalquier le 24 mai 2013, et fera étape à Oraison le samedi 25, Les Mées le dimanche 26, Le Chaffaut le lundi 27, Gaubert/Digne le mardi 28 pour arriver à Digne le mercredi 29 mai en fin de matinée. Elle se terminera ce jour-là avec un grand rassemblement devant la préfecture de Digne.