French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse le ras-le-bol des autorités de Conches

le ras-le-bol des autorités de Conches

Loup: le ras-le-bol des autorités de Conches

Article publié par Ats le 5 juin 2013

Les autorités des communes de la partie supérieure de la vallée de Conches (VS) ne veulent plus du loup dans leur région. Ils ont fait connaître ouvertement leur ras-le-bol dans une prise de position où ils réclament que Conches soit déclarée "région sans loup".

Cette année, une vingtaine de moutons ont déjà été victimes du loup. Le prédateur a même abandonné des restes d'un chevreuil à une cinquantaine de mètres d'une gare. Il a aussi été vu dans les ruelles d'un des villages de la région, se plaignent les autorités.

"Conches n'est pas un espace de vie pour les grands prédateurs qui mettent en danger la sécurité et la durabilité du développement de notre vallée", écrivent les présidents. Ils réclament un déplacement de tout loup dans la région.

Pour les autorités, l'agriculture extensive n'est possible qu'avec des animaux de rente qui ne doivent pas être mis en danger par le loup.

Toujours selon les autorités, la topographie des lieux ne facilite pas la surveillance des troupeaux de moutons. La multitude des chemins de randonnée empêcherait l'usage de chiens de garde en raison de trop nombreux conflits avec les promeneurs. Et les présidents de rappeler que la convention de Berne autorise des exceptions.