French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Suisse - Un deuxième loup en Valais!

Suisse - Un deuxième loup en Valais!

Un deuxième loup en Valais!

Article publié par Le Matin, le 18 juin 2013

M35, le loup qui a tué 29 moutons depuis le mois de mai dans la région, n'est pas tout seul.
Un deuxième loup mâle vient jeter de l'huile sur le feu dans la Vallée de Conches (VS), où c'est déjà le ras-le-bol. En plus de M35, qui a tué 28 moutons en moins d'un mois, M38, en provenance des Grisons, a été génétiquement identifié. Le 4 mai, il a tué une chevrette à proximité de la gare de Biel.

Les échantillons de salive prélevés sur la chevrette par le garde-chasse valaisan ont été envoyés au Laboratoire de biologie de la conservation de l'Université de Lausanne pour analyse. Les résultats montrent qu'il s'agit du loup M38.

Cet individu mâle provient de la meute du Calanda qui séjourne depuis l'année dernière dans les Grisons. Grâce aux analyses d'ADN, M38 a été repéré le 21 mars à Haldenstein, le 13 avril à Untervaz et le 23 avril à Disentis (GR).

Un autre échantillon de salive datant du 3 mai prélevé sur un faon de cerf tué à Geschinen/Wiler (VS) a entretemps également pu être analysé. Celui-ci provient du loup M35 déjà connu.

On peut donc affirmer qu«au moins deux loups mâles séjournaient dans la vallée de Conches et qu«ils y sont encore probablement, a indiqué mardi la Chancellerie d'Etat.

A ce jour, la seule observation simultanée de deux loups a pu être faite par un chasseur en date du 4 juin. Le Service de l«agriculture en a été immédiatement avisé afin qu«il puisse informer les exploitants d«alpages.

Pour un Valais sans loup

M35 a tué 28 moutons en moins d'un mois dans la Vallée de Conches. Il ne sera toutefois pas abattu pour l'heure. L«Office fédéral de l«environnement a estimé la semaine dernière que les ovins n«étaient pas assez protégés.

Le Grand Conseil valaisan a de son côté adopté vendredi une résolution urgente pour un Valais sans loup. Les députés du Haut-Valais, très remontés, ont fait part de leur ras-le-bol. La résolution demande que «le loup M35 soit supprimé sans délai. Le canton du Valais doit devenir une zone d'exclusion des loups, conformément à la requête des communes de Conches».

Le Conseil d'Etat a affirmé partager les soucis des éleveurs et s'est engagé à intervenir «dans le cadre de la légalité». La résolution urgente a été adoptée par 77 voix contre 14 et 4 abstentions.

Selon le «plan loup» de la Confédération, le prédateur peut être abattu s'il a dévoré au moins 35 animaux de rente pendant quatre mois consécutifs ou au moins 25 en un mois, pour autant que les éleveurs aient pris des mesures de prévention que l'on peut raisonnablement exiger d'eux.

 

____________________________________________________

 

Un deuxième loup identifié dans la Vallée de Conches

Article publié le 18 juin 2013 par RTSinfo avec ATS

Un deuxième loup mâle vient jeter de l'huile sur le feu dans la Vallée de Conches. En plus de M35, qui a tué 28 moutons en moins d'un mois, M38, en provenance des Grisons, a été génétiquement identifié.

Après M35, voici M38. Un deuxième loup a été formellement identifié dans la Vallée de Conches en Valais. Le 4 mai, il a tué une chevrette à proximité de la gare de Biel.

Les échantillons de salive prélevés sur la chevrette montrent qu'il s'agit bien du loup M38, un individu mâle qui provient d'une meute qui séjourne dans les Grisons.

Un autre échantillon, prélevé sur un faon tué à Geschinen/Wiler a révélé qu'il provient du loup M35, déjà connu. M35 a tué 28 moutons dans la Vallée de Conches. Il ne sera toutefois pas abattu. L'Office fédéral de l'environnement a estimé que les ovins n'étaient pas assez protégés.

Le Grand Conseil valaisan, lui, a adopté une résolution urgente pour que "le loup M35 soit supprimé sans délai. Le canton du Valais doit devenir une zone d'exclusion des loups, conformément à la requête des communes de Conches".

Le Conseil d'Etat a affirmé partager les soucis des éleveurs et s'est engagé à intervenir "dans le cadre de la légalité".

ats/pym